Monter son entreprise : comment négocier le loyer ?

Le bail commercial en général et le prix de la location en particulier sont au centre de la vie de l’entreprise. En effet, le loyer fait partie de la charge financière que l’entreprise s’engage à payer sur le long terme. Ainsi, un loyer mal négocié engendre une incidence sur le coût d’exploitation. Comment négocier le loyer d’un bien immobilier professionnel ?

Négociation sur la révision du loyer

La durée d’un contrat de bail ne doit pas être inférieure à neuf ans. Néanmoins, locataire et bailleur sont soumis au régime de la révision triennale qu’est la réévaluation du montant du loyer tous les trois ans. Le loyer va donc évoluer selon l’ILC ou Indice des Loyers Commerciaux pour les activités commerciales et artisanales et l’ILAT ou Indice des Loyers des Activités Tertiaires pour les baux professionnels. La première négociation à faire est donc d’insérer une clause de révision à la baisse en cas de diminution d’indice et/ou de demander un plafond annuel pour se prémunir d’une forte hausse de l’indice.

location bureau vannes

Négociation sur la modalité de paiement

Au moment de la signature du contrat, bailleur et locataire sont libres de fixer le montant du loyer, l’accord se fait par consentement mutuel. Donc, avant d’accepter le montant, le locataire doit inclure le loyer dans l’étude de faisabilité de son projet. Deux possibilités s’offrent à lui dans la clause du contrat : négocier une franchise de loyer ou opter pour un loyer progressif. Le premier concerne les périodes pendant lesquelles l’entreprise est exempte de loyer et le second consiste en une augmentation progressive du loyer à payer. Ces types de clause protègent le locataire pendant les moments critiques.

Comments are closed.